Antiquaire de marine

Antiquaire de marine
antiquités de marine

jeudi, août 01, 2013

Durand Brager jean-baptiste

l  'ALGESIRAS au mouillage lithographie de Durand Brager
























jean-Baptiste DURAND-BRAGER (1814-1879) Le Bosphore Huile sur panneau signée en bas à gauche et datée 73 34 x 61 cm
4.500 euros




















Jean-Baptiste DURAND-BRAGER (1814-1879) Combat naval Huile sur toile, signée et datée (18)52 en bas à droite. 47x74 cm. 










DURAND-BRAGER Jean-Baptiste Henri (1814-1879) "la Bellone échoué en travers à la lame en baie d'Audierne " et "l'Algesiras au mouillage par un temps forcé" paire de lithographies formant pendant gravée par Delaplante et DURAND BRAGER, titrée dans la marge basse. Tirage d'époque. 30 x 47,5.

















............Une petite  heure de navigation sur ce Bosphore,peuplé de la multitude des navires et des barques qui sans trêve montent ou descendent;
Au milieux du détroit ,entre les deux rives bordées sans fin de maisons ou de palais,c'est le défilé ininterrompu des paquebots des énormes vapeurs modernes, ou bien des beaux voiliers d'autrefois cheminant par troupes dès que s'élève un vent propice; tout ce que produisent et exportent les pays du Danube,le sud de la Russie,même la Perse lointaine et le Boukhara,s'engouffre dans ce couloir de verdure,avec le courant d'air perpétuel qui va des steppes du Nord à la Méditerranée.Plus près des berges c'est le va-et-vient des embarcations de toute forme,yoles,caiques,effilés que montent des rameurs brodés d'or     ,mouches électriques,grandes barques peinturlurées et dorées ou des équipes de pêcheurs rament debout,étendant leurs longs filets qui accrochent tout au passage.Et traversant cette mêlée de choses en marche,de bruyants bateaux à roues,du matin au soir,transportent entre les Echelles d'Asie et les Echelles d'Europe les hommes au fez rouge et les dames au visage caché;
De droite et de gauche ,le long de ce Bosphore,vingt kilomètres de maisons ,dans les jardins et les arbres ,regardent ,par leurs myriades de fenêtres ,ces empressements qui ne cessent jamais sur l'eau verte ou bleue.Fen^tres libres,ou fen^tres si grillagées des impénétrables harems.Maisons de tous les temps et de tous les styles
Point de chemins pour suivre le bord de l'eau ,chaque maison ,d'après la coutume ancienne ,ayant son petit quai de marbre,séparé et fermé  





durand-brager

















huile sur toile estimée 2.500euros
















Aucun commentaire: