Antiquaire de marine

Antiquaire de marine
antiquités de marine

mardi, novembre 27, 2012

louis Tinayre

Greenhasbourg Spitzerg

A deux pas de la noire cathédrale de Clermont-Ferrand, les verts luxuriants d'une forêt malgache et les bleus pastel d'un glacier du Spitsberg. Le bel hôtel Fontfreyde retrace le parcours de Louis Tinayre (1861-1942), «artiste reporter» qui voyagea du pôle à l'équateur. Ce fils de communard exécuté sans jugement étudia l'art en exil en Hongrie. En 1895, il rejoint Madagascar où il réalise, en tant que correspondant du Monde illustré, un grand nombre de dessins, photos et dioramas (huiles sur toile de 3,5 x 5 mètres). Un travail remarqué à son retour par Albert 1er de Monaco. Le prince l'embarque alors sur son yacht laboratoire comme peintre officiel de ses campagnes océanographiques. Outre des aquarelles (superbes) de la faune marine et des paysages, Louis Tinayre réalise notamment à cette époque le vaste décor du grand amphithéâtre de l'Institut océanographique de Paris. Le peintre redevient journaliste avec la Grande Guerre et va sur le front pour l'Illustration. L'exposition du musée du Ranquet s'achève sur ses dernières années, entre séjours au Brésil, au Maroc et dans le sud de la France. C'est la première fois qu'une bonne partie de la soixantaine d'oeuvres offerte en 1939 par l'artiste à la ville d'Issoire, berceau de sa famille, est montrée au public.

Aucun commentaire: