Antiquaire de marine

Antiquaire de marine
antiquités de marine

mardi, octobre 27, 2009

dimanche, octobre 25, 2009

recherche d'epaves


pour compléter la page épaves cet article du " journal des voyages" du 19 novembre 1905.
Les débris de l'Invincible Armada. Après 317 ans,des tentatives viennent d'être faites pour rechercher,au fond de la mer,les richesses englouties avec la flotte,nommée d'avance l'Invincible que le roi d'Espagne Philippe II,avait armée à grand frais,en 1588 dans le but d'opérer une descente en Angleterrre.
On a plus d'une fois songé à retirer de la mer les trésors de l'Armada,mais ce n'était pas une opération facile .Un des ancêtres du duc d'Argyll avait acquis le droit exclusif de recherche;le duc actuel l'a cédé à un syndicat écossais,à charge par celui-ci de lui abandonner en échange la moitié de l'or trouvé.
Cette société a fait des recherches devant la petite ville de Tobermory,sur la côte d'Ecosse,ou se trouvent les restes de l'Amiral Florence,le navire qui portait le trésor de l'Armada espagnole ,se montant,dit -on à 75 millions.
Pendant bien des jours les pompes ont épuisé l'eau renfermée dans l'Amiral-Florence et les scaphandriers ont fouillé l"épave en tous sens.Il en ont retiré des ossements nombreux et des objets très divers,débris de canons et de fusils,boulets fragments d'ancres,chandeliers quelques objets artistiques,comme un élégant flacon à vin et une bague en or, représentant un serpent enroulé,mais quant au fameux trésor ,il est demeuré introuvable.Le sable l'a sans doute à jamais enfoui à des profondeurs inconnues.
Quelques recherches du même genre,faites récemment dans la baie d'Alger avaient donné des résultats encore moindres. Il s'agissait de retrouver les trésors de la flotte de Charles-Suint qui en 1541,avait été à moitié détruite par une tempête terrible. On a simplement découvert un petit canon en grande partie rongé par la rouille.

mardi, octobre 20, 2009

Naples et le Vésuve_ huiles et gouaches Napolitaine du XIXème




gouache sur papier 1794 estimée 3.500 euros








Gioacchino  LAPIRA   estimée 10.000 euros

Gioacchino  LAPIRA   estimée 10.000 euros


Napoli da Posillipo.

baie de Naples et le Vesuve.


Cette paire d'huile sur toile de 21x27cm "NAPLES"
signée Salvatore Candido est estimée 30.000 euros

C Colombus of Jersey entering the port of Naples 1859.
"baie de Naples avec le Vésuve" ,sujet pour des centaines d'aquarelles gouachées
le Vésuve en fond de toile..
Molo Isola di Capri.
2 gouaches vers 1850. de 43x65cm estimée 3.000 euros la paire.
V di Napoli del carmine gouache 41x64cm est: 1.000 euros










Veduta di Napolida Posilipo gouache 41x64 cm est:1.000 euros
NAPOLI LA DARSENA (on peut y voir deux galères et un navire de commerce.)
Vue d'Isola de Nisida gouache de 43x63cm estimée 700 euros
gouache de 31x42cm Vue d'Ischia depuis l'île de Procida estimée 900 euros
Veduta di Napoli dalta parte di Ponente(on remarquera le drapeau français sur le fort dominant le port)
gouache école napolitaine de 47x68 cm 6.000 euros la paire.
tres nombreux navires français dans le port.
Gigante

Les gouaches napolitaines du XVIIIème et XIXème siècle Mise en vente d'un très rare ensemble de 80 gouaches napolitaines du XIXe siècle, estimé globalement à 2 millions de francs. La plupart des oeuvres sont anonymes, mais leur qualité retrace à merveille les splendeurs de Capri, d'Amalfi, de Pompéi et, bien sûr, du Vésuve.
Hôtel Drouot, 75009 Paris. Le 26 juin à 14 heures. Renseignements: Me Briest, (16-1) 42-68-11-30.

Il en existe des centaines,aquarelles et gouaches représentant la rade de Naples et le Vésuve en éruption elles étaient vendues aux touristes qui visitaient Naples à cette époque et qui devaient revenir avec un souvenir du volcan objet d'une véritable école "école italienne"


liens:

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/col-salinis-auch/idd/vesuve1.htm

http://dominique.decobecq.perso.neuf.fr/gouaches.htm








http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Jacques_Volaire